logo Rizzani de Eccher
Non č possibile visualizzare il filmato. Potrebbe essere necessario installare il plugin flash, puoi scaricarlo qui
PONT PIÉTON SWAN RIVER, PERTH - AUSTRALIE
31/5/2015

 

En mai 2015 le Main Roads WA (MRWA) du Département des transports de Perth a confié à Rizzani de Eccher (en groupement momentané avec la société australienne York Civil (YRJV) le marché pour la conception et construction du pont piéton franchissant le Swan River à Perth (Australie occidentale), pour une valeur totale d’environ AUD 54 millions.
L’ouvrage a été conçu pour relier la zone résidentielle d’East Perth à la péninsule de Burswood où il y a déjà le Casino et le nouveau stade multifonctionnel est en construction.
En raison de ses caractéristiques uniques, le pont est destiné à devenir un projet iconique pour la ville. Sa forme rappelle le croisement de deux cygnes (Swan) avec les couleurs traditionnelles de la ville, le blanc et le noir, et la forme de l’« esprit du serpent » lié à la tradition aborigène (Wagyl).
Il a trois portées, dont deux latérales de 95 mètres et une centrale de 165 mètres, pour une longueur totale de 360 mètres. Le travail inclut la construction de 4 piles en béton armé, deux en rivière et deux hors d’eau et les rampes d’accès.
Les arcs portants sont formés par une structure réticulaire à treillis en acier tubulaire auquel un tablier en structure mixte acier-béton sera suspendu en s’appuyant aussi sur les piles centrales et les culées. Au-delà de sa forme, la particularité du projet réside dans son revêtement extérieur à l’aide d’une structure constituée par des éléments secondaires ainsi que par une membrane architecturale en PTFE garantissant un éclairage multi couleur de l’intérieur.
Le bureau d’études Denton Corker Marshall (DCM) de Melbourne a été chargé de la conception architecturale, tandis que la partie structurelle a été entièrement développée par Deal, une société du Groupe de Eccher qui s’occupera aussi de tous les méthodes de construction et de levage.
D’autre consultants locaux et internationaux sont engagés pour développer la partie civile, hydraulique et géotechnique.
La fin du chantier est prévue dans la première moitié de 2017.

indietro

Actualités:

link home